Quelques (mauvaises) BD

Publié le par L'Ombre

 
 

ravalec-copie-1.jpgb--b--s-congel--s-copie-1.jpgWeek-end oblige, j’ai lu quelques bandes dessinées, tous styles confondus, pour reposer mes neurones de Jarry, de Gourmont et du symbolisme. Mais il est des bandes dessinées qui font bien plus mal aux neurones que la phrase la plus obscure de Mallarmé, sans gain esthétique en contrepartie.
Je pense d’abord à Croyez-en moi, la clef du pouvoir, de Yoann et Ravalec. La douleur est indicible. Disons pour aller vite que nous sommes sur un yacht, que Sarkozy et Royal font partie des personnages principaux, avec un Jésus hydrocéphale et un acteur jouant César, avec un hologramme de Mobutu, sans oublier Monica (celle du Monicagate) et son cigare sous verre. Le tout lié par le prétexte d’un séminaire pour former l’élite à la communication. C’est laid, c’est bête, racoleur, incohérent. Cela ne mérite pas tant d’espace sur ce blog.
tchai-copie-1.jpgji-di-copie-1.jpgBébés congelés, chiens écrasés, suite de faits divers déformés par Catherine, Charb, Jul, Luz, Riss et Tignous, n’a pas grand intérêt non plus. Ce n’est pas très drôle ; c’est soit disant « grinçant », « provocateur », mais derrière ces images scatologiques, pédophobes et gérontophiles, on sent toujours une bonne vieille morale que le lecteur doit tirer de tout cela. Ce sont de grands naïfs, finalement, ces auteurs de BD.
Dans la série plus consensuelle des « voyages initiatiques pseudo-poétiques », Tchaï Masala de Cailleaux a tout ce qu’il faut : un dessin emprunté à Dupuy et Berberian, une intrigue vaguement mystérieuse menée paresseusement au hasard des rencontres, un décor exotique pour les petits Français ignorants que nous sommes. Ah, que le monde est vaste, quelle diversité culturelle, que de rencontres peut-on faire en sortant de chez soi ! Malheureusement, on emporte toujours sa vision étriquée avec soi. L’ennui guette le lecteur, je n’ai pas pu finir ce livre.dramanga-copie-1.jpgxxxholic9.jpg
Une autre sorte d’ennui émane de My Way de Ji Di : celui de la poésie en bande dessinée. Les dessins sont très mignons, les couleurs sur ordinateur bien maîtrisées (mais très conventionnelles) ; mais trois idées de lycéennes font-elles un bon album ? Après les mauvais poèmes d’adolescents, nous voici coincés avec leurs mauvaises BD ; mais le marché de la BD n’est pas celui de la poésie, et elles sont édités internationalement ! Argh.
Dramanga, un manga américain d’une émigrée russe (Svetlana Chmakova), sur les conventions manga (un sacré mélange), n’est peut-être pas fin, mais ça a le mérite d’être drôle – comme souvent dès qu’on tombe dans le métadiscours parodique (ça c’est une phrase pédante, j’en suis assez fier).
Enfin xxxHolic tome 9, par le collectif Clamp. C’est pour les filles, mais c’est bien fait, et c’est tout ce que j’en dirai.

 

Publié dans Lus

Commenter cet article

isabelle mercier 06/06/2007 16:09

c'est Antonio qui ironise sur les BD dans le commentaire 1? C'est lui qui te les avait données?

Mitzouille 06/06/2007 14:01

C'est affreux cette affaire de double réfraction, j'ai tout un cours sur les polarisations d'onde et sur les diélectriques qui décortique ça à grands coups d'équations sauvages (d'ailleurs à un moment tu parles de double diffraction, et ça je te jure que personne n'y est encore arrive ;))

L'Ombre 06/06/2007 14:24

Oui, la double diffraction c'est balaise et redondant, mais je jure que Pynchon en parle à un moment - chaque rayon du spath diffracté à nouveau, et du coup quatre images ou coordonnées qui permettent de voyager dans le temps (trois dimensions + une de temps). Bon, ce n'est pas clair tout cela...

a.w. 06/06/2007 13:16

Tu devrais peut-être préciser que ces bédés sont tombées sur ton bureau par malchance, un copain qui te connais mal qui te les a offertes, un lot gagné à la tombola de l'école du quartier... parce que ça jure un peu avec le reste et on pourrait presque croire que tu te les ai réellement procurées...

L'Ombre 06/06/2007 13:22

C'est vrai, ces choses sans nom me sont tombées dessus gracieusement, je n'aurais pas dépensé un sou pour les acquérir; c'est déjà cher payé que de les lire!Et puis en plus c'est le but du blog de tout lire, dire et de ne rien cacher!