Thérapie

Publié le par L'Ombre

therapielodge.jpg

De retour de week-end, ce qui m’a permis de lire Thérapie, de David Lodge, conseillé par g@rp dans un commentaire récent. Avis mitigé sur ce roman : certains passages passaient assez mal – la langue ou le thème ? – mais dans l’ensemble cela reste très drôle, et Lodge réussit une fois de plus à transposer une œuvre préexistante – en l’occurrence, celle de Kierkegaard – dans la sienne propre. Les déboires sentimentaux du philosophe danois de l’absurde servent de ligne directrice aux émois du narrateur, Lawrence « Tubby » Passmore, scénariste de sitcom dépressif miné par un mal de genou psychosomatique. Et l’on ne peut qu’admirer la dextérité de Lodge, qui réussit à faire lire sans aucun sentiment d’ennui ou d’étrangeté des expériences narratives assez osées, surtout en notre âge de simplicité excessive : on oscille entre journal intime, monologues théâtraux, scènes télévisuelles sans jamais tiquer. À lire en anglais peut-être ; il est insupportable de voir sans cesse le traducteur appeler « feuilleton » une série, et « série » une saison de ce « feuilleton » !

Publié dans Lus

Commenter cet article

isabelle mercier 17/07/2007 14:44

AH, ces traducteurs! ;)