De retour

Publié le par L'Ombre

Eh non, je n'avais pas disparu dans un vortex interdimensionnel - j'étais simplement en vacances. Avant de reprendre des articles un peu plus substantiels, voici toujours mes derniers achats:

pata.jpg
Le dernier arrivage du Collège de 'Pataphysique;

vischer.jpg
Transcerveau Express (merci le traducteur: était-il nécessaire de choisir un néologisme douteux pour rendre le titre original, Sekunde durch Hirn ? bon, en réflechissant bien, ce n'est pas si mal);

grammaireanglaise.jpg
Une grammaire d'anglais, car devinez qui va donner des cours d'anglais à la Sorbonne sans aucun diplôme (si, j'ai quand même eu le certificat d'excellence en anglais au collège en quatrième!);

retoursschwob.jpg
Et enfin, ce superbe ouvrage que je vous recommande chaudement, et pas seulement parce que je suis au sommaire:

Table des matières

Présentation

1.Perspectives
Alexandre Gefen : Philosophies de Marcel Schwob
Evanghélia Stead : Marcel Schwob, l’homme aux livres

2.Formes et créations
Hélène Védrine : « Une taupe reste une taupe et l’absinthe une plante d’amertume » : la traduction d’Hamlet par Marcel Schwob et Eugène Morand
Claude Pierre Perez : Images, imagination, imaginaire
Rita Stajano : Cœur double : fantastique et effets de lecture
Sabrina Granger : Le symbolisme du lien
Julien Schuh : Marcel Schwob et Alfred Jarry : des difficultés de la synthèse
Alexia Kalantzis : Marcel Schwob, Remy de Gourmont et l’esthétique du conte
Emilie Yaouanq : Le dévoiement de la narration dans quelques contes de Marcel Schwob et de Henri de Régnier

3.Vies imaginaires
Bruno Fabre : Révéler l’obscur, inventer la vie : trois Vies imaginaires (Erostrate, Clodia, Cecco Angiolieri)
Gernot Krämer : Le trésor déterré : Marcel Schwob et le dilemme des temps tardifs
Bernard de Meyer : Vies imaginaires ou chroniques d’une mort annoncée

4.Amitiés et affinités
Christian Berg : Marcel Schwob et Willem Byvanck
Frédéric Canovas : « Écrire avec feu » : Marcel Schwob vu par Paul Léautaud
Michel Jarrety : Valéry et Schwob : une amitié interrompue
Agnès Lhermitte : De Marcel Schwob à Emile Gallé : correspondances et transpositions d’art.

5.Filiations et postérité
Christine Jerusalem : Stevenson, Schwob, Renard, Echenoz : des œuvres filiales?
Agathe Salha : Un disciple de Marcel Schwob : Yann Gaillard, collectionneur de morts illustres
Ariane Eissen : Deux épigones de Marcel Schwob dans la littérature italienne : Juan Rodolfo Wilcock et Antonio Tabucchi

Publié dans Acquis

Commenter cet article

MitlaMit 18/09/2007 21:19

Sympa le coup des cours d'anglais !

isabelle mercier 15/09/2007 14:24

moi je trouve qu'un certificat d'excellence, c'est très suffisant pour enseigner à la Sorbonne...enfin, quand on est dans l'Ombre!

g@rp 15/09/2007 14:19

Maintenant qu'on lui a piqué son idée non copycarambaryghtée de "piles", L'Ombre fait dans les pilaplats. Blague à p@rt, bravo pour ta présence dans le "superbe ouvrage".